Far Breton aux pruneaux

Je partage avec vous aujourd’hui ma recette de far breton aux pruneaux (ou sans pruneaux si vous préférez 😉 ) Il est vrai qu’à l’origine du far Breton, il n’y avait certes pas de pruneaux dans la recette traditionnelle mais cette variante existe maintenant depuis de nombreuses années (ou décennies ^^ ) et vous pourrez facilement la trouver au pays des bigoudens.

Le far n’en sera pas moins breton ! Je suis née et ai vécu la plus grande partie de ma vie en Bretagne (je suis des environs de Saint-Malo) et j’en ai mangé des kg de far aux pruneaux…^^ Je partage avec vous la façon dont je procède, il y en a certainement d’autres 😉

Donc voici exactement ma façon de réaliser mon far aux pruneaux, avec mes petites astuces que vous pourrez suivre si le cœur vous en dit 😉

Recette Far Breton aux pruneaux:

Far Breton aux pruneaux

un far de 10 parts environ,

Pour réaliser cette recette il vous faudra les ingrédients suivants:

Ingrédients:

200 g de farine
220 g de sucre
1 belle gousse de vanille
4 œufs
750 ml de lait entier
Une belle quantité de beurre demi-sel pour beurrer votre moule
500 g de pruneaux (quantité à adapter selon votre goût)
Important, pour la cuisson, un plat en terre est vraiment l’idéal.

Préparation :

Dans un cul de poule ou saladier divers, mélanger la farine et le sucre.

Gratter l’intérieur de la gousse de vanille, prélever les grains et les ajouter au mélange.

Ajouter les œufs.

Bien mélanger.

Délayer le mélange petit à petit avec le lait.

Surtout bien veiller à incorporer le lait progressivement pour ne pas avoir de formation de grumeaux.

Beurrer très généreusement votre plat.

Y verser l’appareil.

Déposer délicatement les pruneaux.

Je les roule un peu dans la farine avant de les déposer dans l’appareil, ça évite qu’ils ne plongent directementt au fond. Mais il faut tout de même rester très délicat !

Préchauffer votre four à 260°C (oui ! c’est chaud !!). Il est très important de bien saisir le far. Si tel n’était pas le cas, vous pourriez obtenir une sorte de couche un peu granuleuse juste en dessous de la peau qui ne disparaîtra pas, et ce même si vous prolongez la cuisson.

Enfourner votre far, et le laisser à 260°C 5-6 minutes.

Baisser la température à 200°C.

Laisser cuire 30 minutes.

Éteindre le four et laisser le far dedans au moins 2 heures (idéalement, faites le le soir et laissez le toute la nuit dans le four éteint, perso je ne procède plus que comme ça).

Très important, à partir du moment où le far est dans le four, on n’ouvre plus jamais la porte jusqu’au moment de le sortir 😉

Pour les pruneaux, ma grand mère et ma mère considéraient que c’était un sacrilège d’utiliser des pruneaux dénoyautés… il paraît que le goût est bien meilleur avec des pruneaux avec noyaux….

En bonne fille et petite fille (et peut être un peu aussi en leur mémoire), je m’exécute et n’utilise que des pruneaux avec noyaux. Mais bon, il faut être averti pour ne pas risquer un petit passage express chez le dentiste !

Et si vous n’aimez pas les pruneaux, n’en mettez pas ! il sera également très bon sans 😉

Voilà !! J’espère que vous vous régalerez 😉